L’AP : l’association s’expose en région(s) !

On l’avait organisé pour vous remercier il y a deux ans, suite à la campagne de financement… La biennale a donc fait son retour, en octobre cette fois, pour célébrer l’AP et tenir tous les adeptes au courant des nouveautés.


Parce qu’il s’en est passé des choses en deux ans ! La vie suivait les saisons, la traite, le fromage,  les cochons, … plus de traite, plus de fromage, les naissances, la traite… Et puis un jour, on vous en avait parlé, Clément a eu son quart d’heure de gloire nationale sur France Inter… Suite à quoi nous avons été inondés de mails, plus enjoués les uns que les autres ! Des tas de gens dans la France entière avaient écouté Clément, raconter notre aventure, détailler les quatre piliers de l’AP, expliquer pourquoi nous défendons de telles valeurs et tous se reconnaissaient dans cette « vraie paysannerie »… C’est alors que nous nous sommes dit : « Mais c’est bien-sûr ! Nous allons créer une association, afin que toutes les exploitations qui nous ont contacté puissent utiliser l’appellation « Agriculture Poétique » puisqu’elles se reconnaissent dans ce que nous revendiquons ! »

37094605_217546079079187_7261301658871660544_n

Alors, tous les quatre, nous nous sommes réunis pendant des mois, lors de longues soirées, autour de crottins et pâtés divers et variés, de belles tartes et autres plats mijotés (AP de A à Z) afin de mettre sur pied cette association. Vous connaissez nos valeurs, il a fallu se creuser la cervelle pour que toutes nos exigences soient systématiquement respectées : races locales, anciennes ; respect de la saisonnalité ; travailler en circuits courts… ET CAETERA ! Ensuite on a étudié les candidatures,  évidemment ! Et puis on s’est demandé : « comment diable allons-nous vérifier si chaque exploit’ répond vraiment aux critères ? Nous ne sommes pas en train de créer un truc qui doit nous prendre la tête, mais il ne faut pas non plus que nous fassions confiance à quelqu’un susceptible de nuire à NOTRE PROJEEET… »

C’est là qu’on a eu l’idée de créer : LES GARDIEN.NE.S DE L’AP… Cinq autres exploitations en qui nous croyons, en qui nous avons confiance et qui défendent, réellement, les valeurs de l’AP.  Des producteurs que nous connaissons ou qui nous ont présenté leur projet, en long, en large et en travers… Tous dispersés sur le territoire ! Lorraine, Alpes, Corbières, Gironde, Cerdagne… Nous avions ainsi trouvé le moyen d’ajouter à notre réseau des exploitations que nous (à Bacotte) ne pourrions pas forcément visiter compte-tenu de la géographie, mais un.e des gardien.ne.s le pourrait… Nous avons donc ajouté un cinquième pilier au quatre premiers : créer un réseau d’entre-aide et d’échange, autour de l’AP.

39937544_261885161311945_1719309098312269824_o

Nous célébrions donc, en ce SMAP#2, les premières exploitations adhérentes et les belles avancées de l’AP en deux ans, le dimanche 14 octobre 2018 ! La pluie s’est invitée, et comme on ne peut rien lui refuser, on a fait avec ! Cette merveilleuse journée nous a valu une une, une double page et région de notre quotidien régional, après un MAG spécial consacré à l’exploit, en début d’année…

39861947_261602048006923_6115131868623929344_n

Découvrez les photos de la journée… Et puis en attendant, adhérez et soutenez l’AP! Si ce n’est déjà fait…

 à partir de 5€ 

ci-dessous les scans de l’article à télécharger pour une lecture plus aisée, l’article web étant payant, page région oblige…

Dans la bataille, nous avons perdu deux stars du troupeau, des chèvres d’amour. La mère de la chouchou et Sheishei, qu’elles reposent en paix…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s