Pour commencer en douceur…

Pour commencer en douceur…
QUATRE RÈGLES À RETENIR…

Effectivement, ce n’est pas négligeable de rappeler encore et toujours les quatre principes essentiels qui caractérisent l’Agriculture Poétique – voyez plutôt :

 Favoriser la qualité des produits en respectant des modes de production naturels.
 Optimiser & respecter les ressources environnementales disponibles.
 Diffuser localement les produits et valoriser les réseaux locaux de production et de transformation.
 Offrir au consommateur l’accès aux techniques de productions.

C’est pour ces principes basiques qui sont, selon nous, maîtres d’une Agriculture raisonnable pour une consommation raisonnée, que nous travaillons chaque jour.

L’AP sur France Inter !

EH OUI, LA CLASSE INTERNATIONALE… OU AU MOINS NATIONALE !

hhMardi dernier, Clément expliquait à monsieur Philippe Bertrand, la naissance de l’Agriculture Poétique, son évolution et les projets à venir, dans son émission Carnets de Campagne. Pour le plaisir d’entendre sa douce voix dans la radio, et réaliser qu’il, et nous avec lui, avons parcouru un joli bout de chemin depuis 2010, et 2014 ensuite.

L’occasion de remercier une fois de plus tous les soutiens, de vous exprimer notre gratitude et de vous prouver que vous pouvez continuer de croire en nous pour la suite… 2018 risque d’être une grande année pour l’AP !

Si ça vous tente, on réécoute par là :   

 

Mise au point…

Mise au point…

Veuillez noter, chers clients, chers amis… Chers tous (!) en somme, la subtile nuance entre le Crachat de Crabe et Lou Cachat de Crabe…

Le crachat de crabe consiste en un rare jet de salive de crustacé, sans grand intérêt pour vos papilles, alors que Lou Cachat de Crabe (prononcez « lou catchat dé crabé ») vous régalera ! Fromage frais brassé, huile d’olive, ciboulette et un délicat choix vous est offert entre échalote et ail…

De la douceur en pot !

 

Merci encore à Stéphane Feugas et ses talents d’artiste.

Marché Noir

Marché Noir

Marché Noir, n’a rien d’illégal, si ça peut vous rassurer. Par ailleurs, c’est un condensé de produits d’exception, de producteurs talentueux, et respectueux des terroirs. Des idées très… poétiques, selon nous !

De l’huître au boeuf, de l’huile de noix à la terrine de porc noir, de la Charente au Pays-Basque : tout est choisi avec finesse et précision pour ainsi répondre à des critères qui constituent le « cahier des charges » de Marché Noir.

Vous pouvez vous procurer tous ces beaux produits, de France et de Navarre, de manière excessivement simple. Voyez plutôt :

Capture d_écran 2017-05-16 à 23.47.46
@marche_noir_

Un site intuitif, très agréable, qui vous invite à découvrir des producteurs dont vous ne soupçonniez même pas l’existence. Un concept fort, prometteur, qui nous a séduit.

« Marché Noir met en lumière des femmes et des hommes talentueux qui préservent la diversité et l’excellence gastronomique des régions de l’Hexagone. »

Allez visiter leur site et laissez-vous tenter par toutes ces merveilles de nos terroirs.

Finalement baptisées

Après nous être séparés de certains et certaines d’entre eux, il ne nous reste plus que 10 chevrettes du cru 2016, dont 9 nées sur l’exploitation. Nous n’avons pas gardé de chevreau parce que nous avons suffisamment de boucs pour l’instant. Nous avons donc choisi 8 prénoms, parmi ceux que vous nous aviez proposés + 1 spécial pour rendre hommage à un grand esprit qui a ballancé un grand nombre d’idées, toutes plus fun les unes que les autres mais difficilement attribuables…

Poursuivre la lecture de « Finalement baptisées »